la Voile, la revue électronique




 

École de voile Louis Charbonneau

Aucune disponibilité avant le 14 août

Le maître/capitaine n'est pas à bord d'un voilier/école pour prouver ses connaissances, mais bien pour faire cheminer ceux qui veulent apprendre la voile selon les règles de l'art. (Pour en savoir plus sur le principe de base de l’évaluation à l'école de voile Louis Charbonneau, ÉVQ ®,cliquez)

Site de plus de 300 pages surtout axées sur les techniques de voile. Amusez-vous !

iVoir la petite histoire de l'école de voile Louis Charbonneau

Nouveau film : «La voile, les deux pieds sur le pont». Un DVD oui, mais les utilisateurs peuvent étudier chaque apprentissage à partir d'un Menu/Manoeuvres. Nos figurants apprennent et vous montrent à mettre un voilier à la cape : film instructif et sympathique
Sortie Janvier 2012

Cliquez sur l'écran Pour l'achat

Site de plus de 300 pages surtout axées sur les techniques de voile. Amusez-vous !

 

LA MISE A LA CAPE, pour ...
      - Pour le repos
      - Pour récupérer L'HOMME À LA MER, c'est super ! (plus bas ***)
      - Pour ariser


.............."La mise à cape est bien douce au coeur du capitaine" Titre du film des productions du Roi-Soleil 1993/Lien © 1993
Cette manoeuvre permet d'immobiliser le voilier, toutes voiles déployées, et de bénéficier de tous les autres plaisirs qui accompagnent la voile. Un de nos films porte ce titre.

MISE A LA CAPE (Cape n.f. du latin caput: tête) La mise à cape au service de l'homme à la mer (Plus bas)


Allure qui permet d'immobiliser le bateau toutes voiles déployées. On peut dire 'prendre la cape', ' se mettre à la cape', 'capeyer' ou 'tenir la cape',
La cape est obtenue grand-voile bordée plat, foc à contre, barre mise dessous toute. Le bateau devient à peu près immobilisé; la dérive est alors presque de travers. La cape courante laisse au vent du bateau une zone de remous de de l'épaisseur du tirant d'eau qui empêche la mer de briser.
La cape courante peut être utilisée par beau temps à condition que la brise ne soit pas trop faible pour dormir, manger et profiter de tous les autres plaisirs qui accompagnent la voile. Cette manoeuvre permet d'étaler un coup de chien en restant presque nez au vent et à la mer. Le bateau n'aura pas tendance à lofer ni à abattre.
Une fois bien équilibré, le bateau a peu de vitesse vers l'avant et dérive lentement dans le sens du vent, tout en créant au vent une turbulence à l'abri des déferlantes. C'est la meilleure position de repos. Utile por un repos par gros temps. Elle permet à un équipage fatigué de refaire ses forces. La présence d'une voilure équilibrée permet de rendre rapidement le bateau à nouveau manoeuvrant.

Le plaisir de se mettre à cape

La mise à cape permet d'immobiliser le voile toutes voiles dehors : par bon vent, le repas du midi en pleine quiétude WE du 27 28 juillet 2013, lac Champlain. Quatre stagiaires enthousiastes.

 


Mise à cape

Notre film technique La voile, les deux pieds sur le pont» illustre très bien la mise à cape
Photos Mathieu Lalancette et Joyaube Chapdelaine été 2002

L'effet de la quille et du safranMise à cape joue pour une mise à cape

Le voiler à la cape reste plus que moins stationnaire : le vent frappe le foc (génois), il force le voilier à abattre. À l'arrière du mât, pivot, le vent cherche à faire lofer le voilier, la barre (roue) est envoyée sous le vent pour faire lofer. Le voilier s'équilibre, appuyé sur ses voiles sa quille et le safran.

Immobiliser le voilier pour ...

 

Un homme qui tombe à la mer, n'a pas sa place à bord.

Homme à la mer

La mise à cape au service de l'homme à la mer
Récupérer un homme à la mer avec la mise à la cape. Un homme à la mer ne s'éloignera pas beaucoup du bateau à la cape qui, rendu très vite manoeuvrant, pourra facilement le repêcher.
La cape, moins dangereuse que la fuite, est de mise par gros temps. C'est d'ailleurs une très bonne façon de récupérer l'homme à la mer. On met le voilier à la cape au vent par rapport à l'équipier à récupérer dans la ligne du lit du vent. Il pourra nager vers le bateau immobilisé avec des voiles qui n'offrent aucun risque de fouetter les équipiers et la personne à récupérer.
Depuis l'été 2012, nous montrons à récupérer l'«homme à la mer» avec cette manoeuvre

Procédure de mise à cape

Procédure. «Homme à la mer !» est crié à bord ; le barreur appointe un équiper pour donner la position continue en fonction des les aiguilles d'une horloge. Si l'homme échappé est muni d'un sachet de fluorescéine (En mer et le jour, une lumière réfléchie fluorescence lorsqu'elle est excitée sous les ultraviolets, voir ). ll sera d'autant plus facile à récupérer s'il a un gilet de sauvetage. La nuit, le sifflet, pour l'homme à l'eau, une lampe puissante à bord...

ne pas le perdre de vue

L'homme est à 7 heures... à 10 heures

Les déplacements du bateau seront différents selon l'allure du voilier au moment de la perte d'un équipier. Le barreur aura pesé sur le bouton du MOB (man over bord) du GPS (à condition que...)
Si le bateau est au près : le barreur abattra, fera un empannage et remontera au près pour aller s'immobiliser à la cape en amont, dans le lit du vent. (L'équiper pointe et crie toujours la position de la victime)

Faire un grand cercle


Si le voilier est en position largue, il remontera au près tirera des bords pour atteindre le la position amont

Il peut être occasionnellement difficile d'embarquer la victime. Un équipier, avec gilet de sauvetage et muni d'un filin attaché au voilier, pourra à la rigueur aller porter main-forte à l'homme à la mer.

L'autre manoeuvre, celle d'essayer de récupérer un homme en y arrivant au près en réduisant la vitesse en laissant faseyer les voiles est beaucoup plus délicate : en récupérant la victime sous le vent, l'écoute du génois (un grand) peut la frapper ; en la récupérant au vent, difficile à l'embarquer à cause de la gîte. Voilà pourquoi nous favorisons l'approche «mise à cape»

Homme à la Mer

Voir une vidéo intéressante (Sailing News TV)
Un petit rajout à notre DVD «La voile, les deux pieds sur le pont»

La mise à cape permet également d'ariser
Quand on est à la cape, la manoeuvre de la prise de ris est possible, mais... La GV est bordée au max, le safran est placé pour que le bateau cherche à rentrer dans le vent, le génois (foc) est à contre. On peut faire descendre la GV suffisamment pour y placer l’œil du ris comme la nouvelle amure. Rendu à resserrer le point d’écoute, ça sera plus forçant pour bien étarquer la bosse de ris pour que la bordure (soit, la nouvelle, celle composée du ramassis de voile réduite) soit le plus parallèle à la bôme.

Nouvelle bordure bien étarquée

La bordure de la GV est bien étarquée

Le winch sera utile. Il faudra bien choquer l’écoute pour faciliter la tâche ; il faudra se hâter car le bateau aura tendance à abattre (c’est la GV qui le tenait au ± près)… Mais ça fonctionne. Très intéressant quand on est seul. C’est évident que, contrairement à la prise de ris effectuée en étant appuyée sur le génois, il y aura ici perte de temps : (Pour la prise de ris, ne jamais oublier d’enlever la tension sur le hale-bas, ça facilite la tâche).
Par ailleurs, on se souvient que nos voiliers par bon temps vont presqu’aussi vite avec seulement le génois : c'est plus rapide d'affaler une GV que de faire des ris.

Ariser avec enrouleur de GV.Cette procédure est également valable pour les voiliers avec enrouleur de GV. Mais plus simple de la façon habituelle de la prise de ris en marche : au près, choquer la GV, s'appuyer sur la voile avant, laisser la GV faseyer (ces gréements sont habituellement munis d'un tangon métallique pour permettre la rentrée de la voile, pouvant ainsi ± éviter le risque que la voile se coince) rentrer la GV pour obtenir la surface voulue et la border. C'est fait ! Voir quelques précisions sur l'enrouleurde GV.

Protected by Copyscape DMCA Takedown Notice Checker

Profitez de la période hors saison pour préparer votre carrière de navigateur aguerri
            - D'abord, un cours théorique : Cours de voile_modulaire_sur ordinateur pour vous familiariser
Vous pourrez ensuite suivre un cours pratique à bord du voilier/école Le Roi-Soleil ...
             - 1er choix : pour être prêt à naviguer votre voilier en toute sécurité, venir suivre un cours «Les deux pieds sur le pont», voir plus bas de 5, 6 ou 7 jours été 2016 avec

             - 2e choix : pour vraiment voir si vous voulez poursuivre votre formation un cours «les deux pieds sur le pont» de  2 jours

 

Copiez l'adresse ci-dessous et collez-la sur
http://www.voileevasion.qc.ca/mise_a_cape.htm


Facebook

cliquez

Autres articles

Nouveaux conseils du capitaine ± tous les mois . . . . ©

Nouveaux articles 2015 :
-Appareiller. Quitter le port
Appareiller.
- Évaluer les forces du vent
-Les penons, instruments de performance
-Gréement le voilier et son ...

- L’échouement, comment s’en sortir ?  ...

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Achat d'un voilier
Affaler ou amener une voile
Allures, notre terminologie pour
les différentes
Angle de collision
Angle mort
Approche d’un grain
Arriver à quai (à moteur)
Aulofée, Attention
à l'Aulofée, abattée, embardée
Bateau en détresse

Changements d’amures, au près, au portant
Départ du quai Départ du quai
Dynamique et forces du vent
Dynamique et forces du vent Autre article (prise 2)
Échouement (conditions simples)
Empannage contrôlé
Empannage par gros temps.

Enfin à bord de mon voilier
Étai largable
Éviter que le génois parte en lambeau
Fuite gros temps
Génois, protégez votre
Gros temps, pour en connaître plus sur la voile par

Homme à la mer
Location de voilier, rapport de confiance
Louvoyer.htm
Manoeuvres à connaître Liste des...
Manœuvres, liste des… sur Menu/Manœuvres de notre nouveau DVD technique
Météo marine, instruments...
Mise à la cape, homme à la mer et ariser
M
ouillage, pour tout savoir sur le Choix du lieu, tour de chat... Mouiller et ...
Mouiller à la voile voir fin de l'article (lien réparé !)
Noeuds les plus importants
Partir pour le sud ou la haute mer
Petit trucs : les pennons de haubans et de génois Petit trucs : les pennons de haubans et de génois Hi! Hi ! Vous dépasserez tout le monde
Plaisancier autonome
Poêle à l’alcool, attention
Préparation du_voilier au_printemps

Préparer (se) à la viree.
Priorités à voile, pour en finir avec les règles de route
Protégez votre investissement

Quilles, les types de
Quitter le mouillage à voile : à la fin de l’article
Réduire la voilure avant, l'étai largable
Règles de l'art, agir selon les ...
Règles de priorités à voile ...
Ris (ariser) quand on est déjà à la voile

Touer son bateau avec l’annexe
Trousse de réparation de voile,
Vent, évaluer les forces du
VHF, son utilisation
Virement de bord bout au vent
Virer au 90 degrés (article revisé)
Virement de bord nez au vent et vent arrière

Voilier (le) et_son_greement
Voiliers, les types de gréements
Voiliers, types de
Vocabulaire de voile
Vocabulaire de voile (autre)

Lisez les carnets de bord du Roi-Soleil
(petites anecdotes de voile)

Protected by Copyscape DMCA Takedown Notice Checker


conseil du capitaine

 

 

 © École de voile Louis Charbonneau | -- |Inscription | -- | la Voile, la revue électronique |